Lien office national du tourisme MADAGASCAR

Cartes et infos MADAGASCAR

Décalage horaire

En horaire d'été français, compter 1h de plus à Madagascar : quand il est 12h à Paris, il est 13h à Tananarive. En horaire d'hiver, compter 2h en plus : quand il est 12h à Paris, il est 14h à Tananarive. Avec une rapidité déconcertante, le soleil se lève vers 6h et se couche vers 18h durant l'hiver austral, mais gagne sensiblement en amplitude le reste de l'année. C'est encore plus vrai en descendant vers le sud.

Climat

Madagascar est marqué par un climat tropical où l'on distingue deux saisons climatiques bien distinctes. La saison des pluies, de novembre à mars, peu favorable pour le tourisme à cause de cyclones et des fortes pluies qui entrainent le blocage de routes. Et la saison sèche d'avril à octobre, beaucoup plus propice et idéale pour apprécier les paysages à couper le souffle. Le climat de l’île est influencé par son relief irrégulier en hauteur et par les vents venus de l’océan. On distingue 5 zones climatiques : Un climat tropical d’altitude au sud de Tananarive (Hautes Terres), un climat tropical humide à l’Est, un climat tropical humide au nord (moins humide que la côte Est), un climat tropical sec à l’ouest et un climat semi-aride au sud.

Lien météo MADAGASCAR

Électricité

Le courant utilisé est du 220 V. On signale que les grandes villes connaissent régulièrement des dysfonctionnements dans l'approvisionnement en électricité, celle-ci étant fournie par des groupes électrogènes d'État. Ne pas oublier les lampes de poche (avec dynamo, plus pratique !).
Dans certaines régions très isolées, il n'y a parfois pas d'électricité du tout. Le soir, c'est la bougie ou la lampe à pétrole.

Langue

La langue malgache fait partie de la famille des langues malayo-polynésiennes, comme l'indonésien, dont elle est issue. Néanmoins, elle a intégré des influences bantoues, arabes et européennes.
À Madagascar, vous n'aurez pas de mal à vous faire comprendre : on parle le français dans toute l'île. Ce qui ne signifie pas pour autant que tout le monde parle le français. Cela dépend de l'endroit où l'on se trouve (ville ou campagne), mais aussi de la génération de votre interlocuteur.
Avant 1975, le français était parlé couramment par 60 à 70 % des Malgaches. Il s'enseignait dès la maternelle.
La « malgachisation » de l'enseignement a commencé un peu avant le premier avènement de Ratsiraka en 1975. Elle avait été réclamée par les étudiants lors des événements de mai 1972. Les élèves issus de la malgachisation avaient de grandes difficultés à l'université, car l'enseignement se faisait encore en français. Le français est donc redevenu langue d'enseignement depuis 1993.
La langue malgache a dû emprunter des mots français comme bisikileta pour « bicyclette » ou elekitirisite pour « électricité » !

Poste

- Le courrier est généralement très lent entre Madagascar et l'Europe, et assez peu fiable. Compter en principe une dizaine de jours depuis Tananarive et un peu plus pour les lettres postées de province. Éviter les bureaux de poste des toutes petites localités. Timbres décollés, cartes postales oubliées ou dérobées sont légion... Au retour, malheureusement, les colis à destination des amis rencontrés pendant le séjour n'arrivent pas souvent intacts (mieux vaut les faire passer par des candidats au voyage sur place ou par un réseau malgache en France).
- Le tarif : 2 100 Ar (0,65 €) pour une lettre et 1 600 Ar (0,50 €) pour une carte postale.

Téléphone et télécommunications

- De la France vers Madagascar : 00 + 261 + 20 + numéro du correspondant comportant l'indicatif régional. Pour joindre un portable, 00 + 261 + le numéro du portable sans le 0 devant.
- De Madagascar vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).

Les liaisons téléphoniques sont toujours en plein développement, notamment grâce à la téléphonie mobile. Il est encore difficile de joindre certaines localités, mais cela s'arrange.
À l'heure actuelle, plusieurs solutions pour téléphoner : la téléphonie cellulaire, que se partagent Orange (032), Airtel (033) et Telma Mobile (034), et la ligne fixe (dont les cabines publiques), gérée par Telecom Malagasy, dit Telma (020). Chaque opérateur fonctionne avec un système de prépaiement (recharges de communication sous forme de cartes ou sous forme d'envoi de crédit sur votre carte SIM). Ces recharges s'achètent chez de nombreux commerçants et partout dans des kiosques de rue composés d'une simple table et d'un parasol.
Attention, souvent votre téléphone doit être au préalable « désimlocké », mais on peut aussi en acheter pas cher (voir plus loin).
Les communications demeurent bon marché à condition de téléphoner à un interlocuteur qui possède le même opérateur ! Orange et Airtel sont les opérateurs les plus utilisés, mais seul Telma Mobile propose des tarifs avantageux vers les autres opérateurs et la ligne fixe. En effet, les tarifs ne sont pas les mêmes en fonction de l'opérateur que vous appelez. Si vous devez appeler tous azimuts, Telma est un bon choix. Il est toujours possible de faire appel à l'un des nombreux vendeurs de communications téléphoniques dans la rue.
- On peut acheter un téléphone dans n'importe quelle ville. On en trouve partout. Compter environ 30 000 à 40 000 Ar (11,50 à 15,40 €) pour l'achat d'un téléphone et la carte SIM (avec un peu de crédit dessus). Puis on achète des recharges au fur et à mesure. Attention, les téléphones les plus bas de gamme sont réputés pour dégager les ondes les plus puissantes !

Le téléphone portable en voyage

On peut utiliser son propre téléphone portable à Madagascar avec l’option « Monde ».
- Activer l’option « international » : pour les abonnés récents, elle est en général activée par défaut. En revanche, si vous avez souscrit à un contrat depuis plus de 3 ans, pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l’option (gratuite). Attention toutefois à le faire au moins 48h avant le départ.
- Le « roaming » : c’est un système d’accords internationaux entre opérateurs. Concrètement, cela signifie que lorsque vous arrivez dans un pays, au bout de quelques minutes, le nouveau réseau s’affiche automatiquement sur l’écran de votre téléphone.
- Vous recevez rapidement un SMS de votre opérateur qui propose un pack voyageurs plus ou moins avantageux, incluant un forfait limité de consommations téléphoniques et de connexion Internet. À vous de voir...
- Tarifs : ils sont propres à chaque opérateur et varient en fonction des pays (le globe est découpé en plusieurs zones tarifaires). N’oubliez pas qu’à l’international, vous êtes facturé aussi bien pour les appels sortants que pour les appels entrants. Ne papotez donc pas des heures en imaginant que c’est votre interlocuteur qui paiera !
- Internet mobile : utiliser le wifi à l’étranger et non les réseaux 3G ou 4G.

Courrier électronique

Aujourd'hui, la plupart des villes ont des cybercafés proposant des connexions Internet, plus ou moins rapides. Un grand projet de câblage de Madagascar a démarré. L'île devrait posséder une connexion Internet cinq fois plus rapide qu'auparavant grâce à l'installation par Orange d'un câble sous-marin de fibre optique.
Le wifi est de plus en plus présent dans les hôtels de gamme supérieure et est de plus en plus gratuit. Certains cafés et restos de Tana le proposent également.

ARGENT

Le franc malgache (fmg) a été remplacé en 2003 par l'ariary (ar), 1 ariary signifie 5fmg. A cause de la fluctuation du cours, il est difficile de connaitre sa valeur actuelle. en 2015 : 1€ = 3480 ar.
L'ariary n'est pas convertible sur le marché international, vous êtes obligé de changer votre argent une fois sur place, à l'aéroport, dans les banques ou dans certains hôtels ayant reçu l'agrément.
Le moyen de paiement plus utilisé à Madagascar est l'espèce. Néanmoins, la carte VISA est acceptée dans la plupart des banques et des hôtels. Vous pourrez trouver des distributeurs de billets dans les grandes villes mais pour chaque transaction vous serez prélevé d’une commission plus ou moins importante.
Attention! La carte MasterCard est peu répandue, elle ne vous permettra pas de retirer de l'argent aux distributeurs.

Taux de change actuel cliquez ici

 


Contact

mada-iandritours

ANKERANA
ANKADINDRAMAMY
ANTANANARIVO 101

+261 3311 691 98, +261 3403 014 37